Le tour du quartier en 60 minutes avec l’association « Rayon d’action »

balade-velos

En cette fin de matinée très ensoleillée, nous nous sommes retrouvés entre voizins à bicyclette….
Nous étions 3, puis 5, puis 9, puis 15 (adultes et enfants)… et nous sommes partis pour vivre une aventure simple et joyeuse tous ensemble : réaliser une balade diagnostic en vélo sur le quartier et vérifier notamment le déploiement des pistes cyclables.
Nous étions pressés d’arpenter les rues, les routes, les trottoirs, les voies vertes… Pour l’occasion, deux membres de Rayons d’Action nous avaient rejoints, comme convenu lors de notre action de marquage de vélos réalisée à l’automne.
Quelques réglages furent nécessaires, des chaînes qui déraillent et c’est parti !
Au départ du BH1 (gros marron), nous nous sommes engagés vers le carrefour de Cleunay ….Aïe, aïe, aïe : des voitures sont garées sur la piste cyclable, des automobiles se croisent au carrefour, la visibilité est réduite.
Nous remontons le boulevard de Cleunay en direction du Cercle Paul Bert de Cleunay. Nous passons un rond point, la piste cyclable a disparu. Surprenant !
Nous arrivons au croisement et prenons à gauche sur l’avenue Jules Maniez. Nous prenons le trottoir, espace partagé entre les cyclistes et les piétons, sans marqyage au sol, et puis à droite sur la rue de la Guibourgère. Nos deux cyclistes expérimentés de l’association Rayons d’action discutent avec chacun d’entre nous et prennent des notes sur la situation du quartier. Nous sommes à nouveau confrontés à une zone sans piste cyclable délimitée ou matérialisée. Nous partageons l’espace avec les bus. Nous sommes vigilants puisque nous sommes accompagnés d’enfants.

Nous arrivons sur la rue Germaine Tillion. Nous traversons la route pour rejoindre… Où est la piste cyclable? Aucune indication… Certains prennent la route, d’autres le trottoir sur lequel peuvent se croiser cycliste et piétions. Des aménagements ont été récemment réalisés (pentes légères !) Il s’agit certainement de la piste cyclable, ou pour le moins de la tentative de permettre aux cycles et poussettes de gagner le trottoir sans avoir à enjamber le bord du dit-trottoir. Nous empruntons ce chemin jusqu’au rond-point du boulevard Jean Mermoz…
Un tour de rond-point afin de nous diriger vers le quartier de la Pilate. Là, il y a des aménagements, en cours ou pas, dans un état discutable mais c’est tout de même le secteur où il nous a été le plus aisé de circuler.
Retour vers le quartier de Maison dans les Bois par les travaux du métro, entre la caserne et la Grande Halle. Cependant, nous avons peiné à traverser le bd Jean Mermoz car la piste cyclable ne prévoit pas le retour vers ce quartier !
Plus d’aménagement donc en redescendant vers MDB et le BH. Petit détour par la rue Claude Bernard où par contre les aménagements au niveau du tunnel sont des plus appréciés.
Nous notons, avec plaisir, l’installation d’un parc vélo star installé devant le Millénium, près des feux de l’intersection des rues Claude Bernard/Jules Maniez. Cela faisait longtemps que nous l’attendions !
Pour un éco-quartier, il y a encore du travail pour permettre des déplacements en mode dits doux, en toute sécurité.
Gageons que les aménagements simples et peu onéreux se réalisent au plus vite : marquage au sol des pistes cyclables, espace partagé, panneaux…

Laisser un commentaire