Mais où sont passés les food-trucks ?

panneau_food_trucks

Pour le savoir, nous avons eu un entretien avec le Food truck « Tikiwi » tenu par Aurélie & Soizic, sur un autre emplacement dans Rennes, ce mois d’août 2017.

Aurélie et Soizic venaient à la Courrouze depuis février 2016. Elles y ont réalisé leur première commande. Autant vous dire que ce quartier comptait beaucoup pour elles…

Elles avaient choisi de proposer leurs services à la Courrouze car la démarche éco responsable de ce quartier correspondait totalement à leur propre démarche. Elles savaient qu’elles allaient trouver une clientèle sensible à leurs produits. Et en effet, elles ont eu une clientèle très fidèle.

Et le 17 mars dernier, cette belle dynamique s’est arrêtée malgré elles : « Lors de notre arrivée, nous avons eu la mauvaise surprise de voir que notre emplacement avait été amputé des 2/3 par un préfabriqué sans que nous ayons été prévenues. »

Territoires, n’a pas informé Tikiwi des opérations à venir et ne s’est manifesté qu’une semaine après malgré les diverses relances…

Aurélie et Soizic ont continué d’y croire… Malgré plusieurs relances, elles ont compris que cet espace initialement prévu pour dynamiser le quartier deviendrait tout bonnement une entrée de chantier.

Territoires leur a proposé un autre espace aménagé dangereux pour la circulation, difficilement accessible pour les automobilistes et instable (sable posé sur des friches). Malgré tout l’intérêt qu’elles pouvaient porter à la Courrouze, elles ont malheureusement dû quitter le quartier.

Cette décision a été un véritable crève-cœur pour ces deux femmes pleines de vie ! Elles se sont vraiment senties exclues, incomprises malgré tout l’intérêt qu’avait remporté leur proposition il y a un an.

Aujourd’hui, sur les cinq food trucks qui s’arrêtaient un soir par semaine sur la Courrouze, seul reste  le pizzaiolo du dimanche soir…

panneau_food_trucks

Laisser un commentaire